Éliminés de la Coupe de France, les Gobelins peuvent avoir des regrets...


Samedi au Stade Michel Hidalgo, le FC Gobelins Paris XIIIe s'est fait sortir de la Coupe de France, au 6ème tour, par l'Entente Sannois Saint-Gratien. 

Les Vert et Noir ont pourtant rapidement mis les intentions dans ce match, en jouant assez haut sur le terrain et en investissant pendant de longues minutes le camp val-d'oisien. Malgré plusieurs situations intéressantes, et une défense adverse assez fébrile, pas de véritable occasion à se mettre sous la dent en première période. À contrario, les visiteurs ont profité de l'une de leurs rares incursions pour marquer sur un corner transformé par Vena juste avant la pause (41e, 1-0).

Le FC Gobelins a touché 3 fois les montants...

Dès le retour des vestiaires, les Parisiens ont tenté de mettre un coup d'accélérateur, avec une double occasion très franche à la 47ème minute de jeu : barre transversale enchaînée d'une bonne tête de Buba, repoussée in extremis par le gardien adverse. Malheureusement, sur le contre qui suit, les locaux doublent la mise par l’intermédiaire de Vardin (48e, 2-0). Les visiteurs n'ont pas lâché pour autant. Alors que Buba voyait son joli tir croisé finir sa course sur le poteau (55e), Jordy Kaloukadilandi a relancé les Gobelins à la réception d'un coup de pied arrêté (78e, 2-1). Dans une fin de match folle, fleurant bon le chaos, les hommes de David Giguet ont heurté la barre transversale, une nouvelle fois (82e) ! Mais, cette fois-ci, un court instant, joueurs et supporters ont cru au but avant que l'arbitre n'affirme que le ballon n'était pas rentré. À force de courir après le score, les Parisiens vont craquer définitivement. Sur un long ballon, mal négocié par notre défense, l'Entente va profiter d'un sur-nombre en sa faveur pour clôturer son succès grâce à Rodrigues (86e, 3-1). La messe était dite...

 

La réaction du coach David Giguet :

"C'est une grosse, voire même énorme déception. Au-delà du caractère historique qu'aurait pu être cette qualification pour le club, je suis déçu du contenu du match. J'ai le sentiment que nous n'avons pas joué en exploitant totalement notre potentiel. Nous avons manqué de détermination, conviction et justesse technique. Nos vieux démons concernant notre faiblesse sur les coups de pieds arrêtés sont réapparus. Je suis triste pour le club, ses dirigeants et nos supporters. Il va falloir maintenant se replonger avec acharnement dans le championnat et l'obtention rapide de notre maintien."

 

ENTENTE SSG - FC GOBELINS PARIS : 3-1

Samedi 26 octobre - Stade Michel Hidalgo

Buteurs : Vena (41e), Vardin (48e), Rodrigues (86e) / Kaloukadilandi (78e)

 

Nous suivre sur les réseaux sociaux :

https://www.instagram.com/fcgobelinsparis13/

 

Nos partenaires :

Logo