Un Gobelins à réaction !!!!


Une semaine après l'élimination surprise en coupe de France face à la Colombienne, retour au championnat de National 3 avec la réception du solide second du championnat Bobigny.

Composition pour le FC Gobelins : Djanguina Tounkara, Moussa Diarra, Jerome Coppe, Kevin Haustraete, Henry Solomon, Joel Saki, Christophe Esnard, Wilson Moreira (85e Dramane Saganoko), Brett Mbalanda (46e Steven Nsimba), Sami Baaboura, Ayi Sitou (46e Johanne Akassou) .

Composition pour Bobigny : Anisse Derkaoui, Axel Yapo, Mike Calabre, Mehdi Hamelin, Reda Kaddouri, Timoni Mendes, Mallamé Siby, Alexandre Moury, Karim Regragui, Alexis Marpaux, Sabri Said

Remplaçants : Malenga Nzuzi, Aboubacar Diaby, Gianni Cosenza, Yacine Ouaret, Mickael Lama

Fil du match : Le FC Gobelins réalise un bon début de match sans se montrer dangereux contrairement à Bobigny qui évolue en contre et qui va se procurer de nombreuses opportunités et va ouvrir logiquement la marque par l'intermédiaire de Sabri Said à la 25e minute.

Un score qui va en rester là à la pause et qui va obliger Aderito Moreira a apporter quelques changements qui vont porter leurs fruits en seconde période avec une équipe des Gobelins remontée à l'image de Nsimba et Akassou qui ont montré leur détermination et leur insouciance et donner de l'élan à l'équipe.

D'entrée de jeu, Akassou a de peu l'occasion d'égaliser, puis une faute sur ce même Akassou de Derkaoui va permettre à Nsimba d'égaliser sur penalty à l'heure de jeu. Akassou débode cinq minutes plus tard fixe la défense et sert Sami Baaboura qui décroche une frappe des 20 mètres et donne l'avantage au FC Gobelins. Bobigny se retrouve déstabiliser et va douter, ce qui va profiter au FC Gobelins avec une passe millimétrée de Sami Baaboura pour Christophe Esnard au 2e poteau qui reprend de volée et qui inscrit le 3e but Parisien. Le duo Nsimba Akassou va poursuivre son récital et inscrire un 4e but à la 88e minute après un pressing de Nsimba sur le gardien qui contre le dégagement qui profite à Akassou qui marque le 4e but de la rencontre.. Victoire 4 buts à 1.

3e match à Maryse Hilsz et 3e succès pour l'équipe d'Aderito Moreira qui en profite pour reprendre la 4e place du championnat à 2 points seulement du leader Aubervilliers qui a été tenu en échec par Les Mureaux ( 0 à 0).

A noter les victoires de Versailles face à St-Ouen l'Aumone ( 2 à 0) de Senart-Moissy aux Ulis ( 3 à 2) de Blanc-Mesnil face à Noisy (3 à 0) de Ivry face au Racing (3 à 0) et de Créteil sur le terrain du PFC (2 à 0).

Réaction de Aderito Moreira : "On a bien débuté la rencontre mais c'est Bobigny qui s'est montré dangereux en contre et qui a ouvert logiquement le score. A la mi-temps c'est la première fois de ma vie que je change 2 joueurs car il nous fallait un peu plus de folie devant et pour ce match j'avais gardé deux options soit un football posé soit un football plus engagé avec plus de folie. Cela a été un choix payant car en 2e mi-temps on a tout fait mis tous les ingrédients, jeu vers l'avant, un jeu rapide avec plus d'engagement et on a marqué 4 buts logiquement. C'était un tournant même pour moi car j'avais besoin de trouver un équilibre et l'occasion de ne pas laisser Aubervilliers, Les Mureaux s'échapper. C'est donc une bonne opération, il reste à confirmer ."

Namori Keita : "C'est une grosse satisfaction. Les garçons ont su réagir en seconde période en jouant plus haut et en étant conquérant, ce qui nous a permis de marquer 4 buts à la meilleure défense du championnat. Les remplaçants on su apporter un plus." Reaction de Frédéric Pereira : Content de la réaction des joueurs en 2 eme mi temps On reste en haut de tableau et c est de bonne augure pour la suite."