Solidarité et courage n'ont pas suffi au FC Gobelins contre Chartres


Soirée cruelle pour l'équipe fanion du FC Gobelins Paris XIIIe samedi au stade Boutroux. Les Vert et Noir se sont inclinés 3-1 face au leader du championnat, le C'Chartres Football, après avoir mené au tableau d’affichage la majeure partie du match. 

 

Quand les Gobelins dictent leur loi

Tout avait pourtant bien commencé pour nos Parisiens... Dès la 2ème minute de jeu, le remuant Hamidou Keita voyait sa frappe heurter les montants adverses. Quelques instants plus tard, les Gobelins se procurent une double occasion sur corner mais Crépel, le portier adverse, se montre décisif (15e). À la 20ème, Issiaka Bamba se loupe seul face aux cages après un bon centre adressé par Pompon Ruzizi de la droite : le ballon passe à un mètre du but. C'est finalement le capitaine, Jony Ramos qui fit trembler les filets en trompant le gardien chartrain à bout portant dans la surface (34e). Biens en place, dangereux et n'ayant concédé aucune occasion au leader, les hommes de David Giguet sont venus conclure l'une de leurs mi-temps les plus aboutis de ce début de saison. Bien que celle-ci ait été ternie par l’expulsion de Wilson Moreira suite à un second carton jaune juste avant la pause (45e). 

 

Les Vert et Noir contre vents et marées

Réduit à 10, le FC Gobelins Paris XIIIe attaque la seconde période davantage dans une position de chassé, mais tient très bien le choc face à un adversaire assez peu dangereux. Seulement, le match se corse à la 58ème minute de jeu, lorsque Sidi Fofana se voit attribuer un second carton jaune, très sévère, synonyme d'expulsion. Tout le monde se dit que les locaux vont couler rapidement à 9 contre 11, et bien non ! Faisant preuve d'une énorme solidarité et d'une grosse débauche d'énergie, les Parisiens vont parfaitement contenir leurs adversaires.

Cela malgré un arbitrage très peu pédagogue -plus de 10 avertissements ont été distribués sur l'ensemble du match, ce qui a eu pour effet de tendre l'atmosphère dans un Boutroux devenu électrique sur le terrain comme dans les tribunes. Des circonstances de match qui ont donné des ails aux Gobelins... Idéalement servi en contre côté droit, Keba Da Silva se lance dans un joli raid solitaire, parvient jusque dans la surface adverse et se présente seul face à Crépel. L’attaquant parisien trompe le gardien, mais voit sa frappe dégagée in extremis sur la ligne par un défenseur chartrain (78e). Le but du break manqué, les Gobelins vont se faire punir dans les 5 dernières minutes malgré leur abnégation, avec pour bourreaux l'ancien d'Aubervilliers Kapit Djoco (86e, 90e) et Mouzaoui (90e + 3), alors que Ruzizi se fera exclure lui aussi sur le 3ème but de Chartres. Un match passé en quelques minutes du rêve au cauchemar...

 

FC GOBELINS - C'CHARTRES : 1-3 (1-0)

Buts : Ramos (34e)/ Djoco (86e, 90e), Mouzaoui (90e + 3)

Expulsions : Moreira (45e + 1), S. Fofana (58e), Ruzizi (90e)

FC Gobelins : Mokando - Ruzizi, Kaloukadilandi, Daninthe, S. Fofana - H. Kéita, Djellilahine (Nzeza, 46e), Saki, W. Moreira, Bamba (Diarra, 81e) - Ramos (Da Silva, 76e)

 

Nous suivre sur les réseaux sociaux :

https://www.instagram.com/fcgobelinsparis13/

 

Nos partenaires :

Logo